PARTIE 2 ( AL KOUDRA ET AS SAFRA)

Publié le par AL MUMTAHANAH

 

 

Comment considère t-on

les autres écoulements


As-Safra (jaunâtre) et al Koudra (marron) ?



Shaykh al Fawzan -Qu’Allah le préserve- répond :

AVANT LA PURIFICATION

AL KOUDRA ( COULEUR MARRON )

ET AS SAFRA ( JAUNATRE )

CES ECOULEMENTS SONT CONSIDEREES COMME DES REGLES



Les femmes faisaient parvenir à ‘Aïcha des tissus imbibés de « Safra » et de « Kadra » (écoulements jaunâtres et marrons) pour lui demander s’il y avait lieu de prier et elle leur disait:

C’est-à-dire pour savoir si ces écoulements marquaient ou non la fin de leurs règles, la traductrice.



« Ne vous précipitez pas tant que vous n’avez pas vu l’écoulement blanc Ne vous précipitez pas tant que vous n’avez pas vu l’écoulement blanc Ne vous précipitez pas tant que vous n’avez pas vu l’écoulement blanc »

L’ECOULEMENT BLANC

(al Qoussa al bayda)

En général ce liquide est blanc, mais il peut être brun chez certaines femmes mais de toute façon celui-ci est reconnaissable par son état plus que par sa couleur, la traductrice

.Shaykh al Albany -Qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit:

« On voit clairement que ‘Aïcha ne considérait pas que les règles s’interrompaient dès lors que le sang noir ne s’écoulait plus mais que bien au contraire il fallait que les écoulements jaunâtres et marrons s’interrompent également.

Sans quoi elle n’aurait jamais ordonné aux femmes d’attendre et parallèlement de manquer des prières. »

Voir Irwa al Ghalil volume 1, page 215.



Toujours selon Shaykh al Fawzan -Qu’Allah le préserve- :



APRES LA PURIFICATION

AL KOUDRA ( COULEUR MARRON )

ET AS SAFRA ( JAUNATRE )

CES ECOULEMENTS NE SONT PAS CONSIDEREES COMME DES REGLES

( On ne doit donc pas les prendre en considération )



Oummou ‘Attiya dit :

« Nous ne prenions pas en considération « as-Safra » et « al Kadra » après la purification ».

Ce qui est sous-entendu c’est « au temps du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- nous ne prenions pas en considération... » et cette tournure s’inscrit, dans « al Marfou’ » c’est-à-dire s’accrédite au Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- puisque la tournure employée met l’accent sur le fait que le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- était au courant et qu’il approuva. Voici ce que disent certains savants du Hadith comme l’imam Boukhari, et ce genre de tournure est pour eux une preuve de l’approbation du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-, la traductrice.

Rapporté avec une chaîne authentique par abou Dawoud, Boukhari (sans cet ajout « après la purification »).



Shaykh al Albany -Qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit:

« Ce qui prouve qu’elles considéraient ceci comme des règles avant la purification ».

SUITE DE L'ARTICLE : http://al-mumtahanah.over-blog.com/article-7359673.html

Publié dans AUTOUR DES MENSTRUES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article