REGROUPEMENT DE FATAWAS SUR LA PILULE

Publié le par AL MUMTAHANAH

 

L’utilisation des pilules contraceptives

Shaykh Ibn Baz

Question:

quelle est la règle concernant l’utilisation de la pilule contraceptive par un couple marié ?



Réponse:



Il n’est pas permis pour une épouse d’utiliser des pilules contraceptives parce qu’elle n’aime pas avoir d’enfant ou par crainte d’avoir à subvenir à leurs besoins.



Il est permis à une femme d’utiliser des pilules contraceptives pour empêcher une grossesse à cause d’une maladie qui nuirait à la femme si elle tombe enceinte ou si elle ne peut pas donner naissance de façon naturelle mais qu’elle a besoin d’une opération chirurgicale pour accoucher. Ce cas et d’autres sont permis par nécessité.

>>> Dans ce type de cas, elle peut utiliser des pilules contraceptives à moins qu’elle n’apprenne d’un spécialiste que cette pilule peut lui être nuisible d’une façon ou d’une autre.

 




 

L’utilisation des pilules empêchant les règles afin de partir en pèlerinage

Comité Permanent de l'Ifta



Question :

Est-il permis à la femme d’utiliser des pilules empêchant ou retardant les règles lors du pèlerinage ?



Réponse :

Il est permis à la femme d’utiliser des pilules empêchant l’écoulement de sang lors du pèlerinage, par crainte des règles.

>>> Mais cela doit se faire sur consultation d’un médecin spécialiste, pour se protéger de tout effet secondaire sur sa santé.

Cela est aussi valable pour le Ramadan si la femme désire jeûner avec les gens.



Le Comité Permanent de l'Ifta , Fatâwa-l-Mar’a, p.89.

© Copyright fatwas.online.fr

 



 


Utiliser la pilule contraceptive pour ne pas avoir beaucoup d'enfants ou par peur de la pauvreté


Lajnatou ad-Dâ-ima



Il n’est pas permis à la femme d’utiliser les pilules contraceptives pour ne pas avoir beaucoup d’enfants ou de peur d’être sujette à la pauvreté.


>>>> Toutefois il est permis de l’utiliser pour prévenir d’une grossesse dans le cas où la femme aurait une maladie qui pourrait lui causer du tort si elle était amenée à tomber enceinte ou bien si elle ne peut donner naissance normalement c’est-à-dire qu’elle nécessite une intervention chirurgicale pour accoucher ou tout autre cas similaire.

Dans ce type de cas il lui est permis d’utiliser la pilule contraceptive seulement après avoir consulté un médecin spécialisé dans ce domaine, par ailleurs, afin de savoir si ces pilules peuvent causer du tort à son organisme.

Al-Lajnatou ad-Dâ-ima. voir Fatawal Mar-a (Page 98)

 




 

Quelle est la règle concernant le contrôle des naissances (contraception) ?

Shaykh Ibn Baz



Réponse

Ce problème est un problème contemporain et de nombreuses personnes s’interrogent dessus.

Cette question à déjà été étudié lors d’une assise par une assemblée des principaux savants, lors d’une session précédente, et nous avons pris une décision concernant ce problème d’après ce que nous en avons constaté, et nous avons conclu qu’il n’était pas permis d’utiliser les pilules contraceptives.

En effet Allah -'Azza wa Jal- a légiféré dans Son adoration de réunir les causes qui mènent à la procréation et ainsi d’agrandir la communauté.

Et le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :

« Épousez la féconde et affectueuse.
Certes, je surpasserais [en nombre] les autres communautés
par vous au Jour de la Résurrection »
[2]



Et dans une autre version :


« Je surpasserais [en nombre] les Prophètes au Jour de la Résurrection »

En effet la communauté a besoin d’être augmentée (en nombre) afin qu’elle puisse adorer Allah, combattre dans Son sentier et défendre les musulmans -Par La Permission d’Allah et Sa réussite- contre les ruses de leurs ennemis.

Il est donc un devoir pour la femme de délaisser ces choses, de ne pas les rendre licites et de ne les employer qu’en cas de nécessité.

Lorsqu’il y a une nécessité, alors il n’y a pas de mal, comme c’est le cas pour une femme qui est atteinte d’une maladie dans son utérus ou autres, ce qui pourrait lui nuire si elle venait à tomber enceinte ; dans ce cas il n’y a pas de mal à ce qu’elle les utilise selon la quantité suffisante nécessaire.

De la même façon, si elle a déjà beaucoup d’enfants qui s’accumule et augmente et qu’une grossesse pourrait être une difficulté pour elle, alors il n’y a pas de mal à ce qu’elle utilise les pilules contraceptives pour une durée déterminée comme 1 an ou 2

(« durée de l’allaitement au sein ») jusqu’à tant que s’allège (ce mal) et qu’elle soit enfin dans la capacité d’éduquer ses enfants comme il convient.

Par contre, si elle pense qu’elle a le droit de les utiliser pour se consacrer à un métier ou pour avoir une vie confortable, ou tout ce qui ressemble à cela parmi les raisons pour lesquelles les femmes les utilisent de nos jours, alors ceci n’est pas permis.

SUITE : http://al-mumtahanah.over-blog.com/article-6978378.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article