EXPLICATION DE HADITH

Publié le par AL MUMTAHANAH

HADITH  " L’IMAGE C’EST LA TETE " DA’IF

 

Sheikh Mouqbel

 

 

 

Voici les déclarations du Sheikh Mouqbel ( rahimahoullah ) , à propos du hadith : 

 " L’IMAGE C’EST LA TETE "

 



1- Première version.

 

D’après ibn Abass ( RadhiAllahu 3an ) rapporte :

 

Le Prophète ( Sallahu 3alayhi wa salam ) a dit :

 « L’image c’est la tête , si la tête est coupée , ce n’est plus une image »

Rapporté par l’imam Abû Bakr Ahmed inb Ibrahim AL-ISMAÏLI  / dans son ouvrage « AL-MOU’DJAM ».


Dans la chaîne de ce hadith, il y a un Mattrouk .

Le Mattrouk , est pire que le Da’if et ce Mattrouk s’appelle ADIYE Ibn FADHLE.

Les imams comme IBN MA’ÏN et IBN HATIM ont déclarés que ADIYE IBN Fadhle est un MATTROUK!!! Et L’imam Yahya a dit de ne pas écrire les hadiths de ADIYE, et d’autres savants l’ont déclarés comme UN dâif.


 

2- Une autre version

 

Abou Houraira ( RadhiAllahu 3an ) dit :

 « certes, l’image c’est la tête, donc tous image qui ne possède pas de tête, ce n’est plus considéré comme une image »

Rapporté par l’ imam Tahawi / dans son livre « SHARH MA’ANI AL-ATHAR»


Comme on peux voir , ce hadith n’a  pas été cité directement par le Prophète ( ' alayhi salat wa salam )  ,  mais plutôt par abou Houraira radiya allahou anhou , c’est donc un ATHAR APPELLÉ « MAWQOUF » .

Un athar appellé mawqouf , est tout ce qui est rapporté par un SAHABI ou bien toute chaine finissant leurs transmissions à un SAHABI .

 

Deuxièmement :

 dans la chaîne il y a un transmetteur INCONNU AINSI , cette transmission rapporté de abou Huraira est également dâif .

 

 

3- Et enfin la troisième version qui est la seule SAHIH


 

Ibn Abass ( RadhiAllahu 3an ) dit :

 « L’image c’est la tête, si la tête est coupée, ce n’est plus une image ».

 

Rapporté par AL-BAYHAQI dans le sounane.


Et nous pouvons voir de ce hadith qu'il est MAWQOUF jusqu’a IBN ABASS .

  

Ce qui signifie , que chacun des rapporteurs de ces transmissions , s’arrêtent jusqu’a IBN ABASS ( RadhiAllahu 3an ) .

Ce qui d'après Ibn 3Abbass seulement ( radhiAllahu 3an ) est sahih .

Donc, ce n’est pas un hadith du prophète ( ' alayhi as salat was salam )  mais juste une information SAHIH D’APRES ibn ABASS .



En résumé chaque hadith rapporté  par ADIYE ibn FADLE sont Da-if (faible),

 


Et L’INFORMATION TRANSMISE D’APRES Ibn ABASS EST LA SEULE VERSION SAHIH…



Toutes les informations , ont étés prises , à partir du livre , de chaykh Mouqbel ‘’ HOUKM AL-TASWIR ‘’( rahimahoullah )  , qui parle sur l’interdiction des photos, dont le frère , a traduis les ahkam ( règles ), et les déclarations , sur le cas de ce hadith , puis , il a , par la suite ajouté , quelques explications pour éclaircir certains mots.

Il a également pris , quelques renseignements , auprès de nos Mashayikh de Dammaj…



En ce quiconcerne ,  les étudiants  , ils considérent que ce hadith , a un sens juste et sahih, et le mettent en  pratique, et certains de leurs  MASHAYIKH considèrent ce hadith comme HASSANE , en prenant les paroles du SHEIKH ALBANI ( qu’ALLAH le pardonne) qui a déclaré le hadith comme HASSANE



Min-al-akh / FAROUK AL-HAMADI / Yemen/Dammaj

 


 

 

 

hadith sur l'interdiction des images

 

 

Selon Ibn 'Omar (RadhiAllahu 3an),

le Messager d ' Allah ( sallahu 3alayhi wa salam ) a dit :

 «Ceux qui fabriquent ces images seront tourmentés le jour de la résurrection. On leur dira: «Faites vivre ce que vous avez créé».

 unanimement rapporté

 

Et aussi :


'Àisha ( RadhiAllahu 3an ) rapporte :

 «Le Messager d ' Allah (Sallahu 3alayhi wa salam ) rentra d'un voyage. J'avais entre-temps recouvert une lucarne de la maison avec un rideau portant des images.

 

Quand le Messager d ' Allah (Sallahu 3alayhi wa salam ) le vit, son visage changea de couleur et il dit :

«O 'Aisha! Les gens qui auront les tourments les plus durs auprès de Allah le jour de la résurrection seront ceux qui auront cherché à imiter Allah dans Sa création».

 Elle dit :

 

«Nous le découpâmes aussitôt pour en faire des coussins».

 


Ibn 'Abbàs rapporte:

 

«J'ai entendu dire le Messager d ' Allah ( Sallahu 3alayhi wa salam ) :

 «Tous les dessinateurs d'images iront au feu. On leur insufflera autant d'âmes que le nombre des images qu'ils auront dessinées et Allah les soumettra au supplice de l'Enfer».

 

Ibn 'Abbàs ( RadhiAllahu 3an ) a dit :

 «Si tu dois absolument dessiner quelque chose que ce soit un arbre ou quelque chose d'inanimé».

 

unanimement rapporté



Il ( RadhiAllahu 3an ) a encore dit :

 

J'ai entendu le Messager d ' Allah ( Sallahu 3alayhi wa salam ) dire :

 «Celui qui dessine une image dans ce monde sera chargé d'y insuffler la vie, le jour de la résurrection, et il ne pourra jamais le faire».



Ibn Mas'ùd (RadhiAllahu 3an ) rapporte :

 

J'ai entendu le Messager d ' Allah ( Sallahu 3alayhi wa salam ) dire :

 «Ceux qui auront les tourments les plus durs, le jour de la résurrection, seront les dessinateurs d'images».

 unanimement rapporté



Abou Hourayra (RadhiAllahu 3an ) rapporte :

 

«J'ai entendu le Messager de (sala Allahu 'alayhi wa salam) dire:

 

 

«Allah le Très-Haut a dit :

 

«Qui est plus injuste que celui qui essaie de créer comme Moi? Qu'ils créent donc une fourmi, ou qu'ils créent une graine ou qu'ils créent un grain d'orge!».

  

unanimement rapporté


 

 

 

 


Selon Abou Talha ( RadhiAllah 3an )

 

le Messager d ' Allah ( sallahu 3alayhi wa salam ) a dit :

 «Les Anges n'entrent pas dans une maison où il y a un chien ou une image».  

unanimement rapporté


Ibn 'Omar ( RadhiAllahu 3an ) rapporte:

 

« L' ange Djibrâ-il ( 3alayhi salam ) avait promis au Messager d 'Allah ( sallahu 3alayhi wa salam ) de lui rendre visite.

 

Mais sa visite se fit attendre au point que cela devînt pénible au Messager d'Allah( sallahu 3alayhi wa salam ). Il sortit alors et rencontra Gabriel.

 

Il ( sallahu 3alayhi wa salam ) se plaignit à lui de son retard.

 

Il ( 'alayhi salam ) lui dit :

 «Nous n'entrons pas dans une maison où il y a un chien ou une image».

 Rapporté par Al Boukhari



'Aicha ( RadhiAllahu 3an ) rapporte:

 

« l' ange Djibril promit au Messager d ' Allah ( sallahu 'alayhi wa salam ) de venir chez lui à telle heure.

 

Mais cette heure passa sans qu'il n'arrivât.

 

'Aicha ( RadhiAllahu 'an ) dit:

 

«II ( sallahu 'alayhi wa salam ) tenait dans sa main un bâton.

 

Il le jeta en disant :

 «Ni Allah , ni Ses Messagers (les Anges) ne manquent jamais à leur parole».

Puis il se retourna et vit tout à coup un chiot (jeune chien) sous son lit.

 

Le Prophète ( sallahu 'alayhi wa salam ) dit :

 «Quand est entré ce chien?»

 

'Aicha ( RadhiAllahu 'an ) dit:  

«Par Allah , je ne sais pas».  

Il ordonna aussitôt de le sortir. L ' ange Djibrâ-il , ( 'Alayhi salam ), arriva alors.

 

Le Messager d ' Allah ( sallahu 'alayhi wa salam ) lui dit:

 «Tu m'as promis de venir et je me suis assis à t'attendre.

Tu n'es pourtant pas venu».

 

l'ange Djibril ( 'alayhi salam ) dit : 

«J'en ai été empêché par le chien qui était chez toi.  Nous n'entrons pas en effet dans une maison où il y a un chien ou une image».  

Rapporté par Moslem





Ceci est un rappel  quand à la négligence  par rapport aux images , aussi bien sur les livres que sur les vêtements de nos enfants , ou encore  lors de nos courses prenons bien garde d'effacer chaque image (avec un marqueur, ruban adhésif etc...  afin que les anges puissent entrer dans nos foyer .)


 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article